0

Contre une réforme injuste, des solutions écologistes durables

Retour sur le meeting unitaire et la venue de Cécile Duflot à Toulouse

Hier soir se tenait à Toulouse le meeting unitaire organisé par le Collectif Retraites 31 pour demander le retrait de la réforme gouvernementale sur les retraites et exiger une autre réforme plus juste.

En amont du meeting, Cécile Duflot a profité de son déplacement pour rencontrer les militants écologistes et échanger avec eux sur le rassemblement et la structuration du mouvement unifié de l’écologie politique. Ce fut un moment convivial où Cécile a pu répondre à toutes les questions avec simplicité, spontanéité, sincérité, comme à son habitude, et toujours empreinte d’un optimisme et d’une force de conviction et d’espérance qui nous (re)motive à chaque fois.

Au meeting unitaire, salle Mermoz, étaient présents de nombreuses et nombreux représentant(e)s des partis politiques, associations, et syndicats : Jean-Luc Mélenchon (PG), Patrice Bessac (PCF), Myriam Martin (NPA), Cécile Duflot (Europe Ecologie - Les Verts), Razzy Hammadi (PS), Annick Coupé (Solidaires), Elizabeth Labaye (FSU), Christian Picquet (GU), Gerard Filoche (Inspecteur du travail), Jean-Baptiste Prévost (UNEF), Willy Pelletier (Copernic), Thomas Coutrot (Attac), Roland Mérieux (Les Alternatifs), Elizabeth Labaye (FSU), Gisele Vidallet (CGT), Christian Pierrel (PCOF).

Lors de son intervention, Cécile Duflot a bien exprimé que pour Europe écologie - Les Verts, l’agitation affichée par Nicolas Sarkozy ne pourra faire oublier ni les injustices de cette réforme, ni son inefficacité, ni surtout la persistance des inégalités et le creusement des déficits publics au service du maintien de situations de privilèges indécents.
Elle a aussi rappelé que pour bâtir une réforme durable, il faut d’abord lutter contre le chômage et partager le travail, proposer dès à présent une nouvelle répartition des richesses, qu’il est temps d’engager la transformation écologique de nos modes de vie et de production. Pour vivre autrement, et vivre mieux.

Plus de 1500 personnes étaient réunies dans la salle Mermoz – un succès prometteur pour cette mobilisation nécessaire afin d’obtenir le retrait de cette réforme injuste.

Plus de deux millions de manifestant-e-s le 7 septembre, et des millions d’autres solidaires du mouvement ont déjà dit leur refus de la réforme des retraites portée par le Président de la République et son gouvernement.

La bataille est pourtant loin d’être terminée.

Il est temps de remettre les choses dans le bon sens. Une réforme des retraites ne doit pas avoir pour objectif de rassurer à court terme les marchés financiers, mais de corriger les inégalités persistantes entre les salarié-e-s et les générations et de répartir avec justice les efforts nécessaires.
C’est cette mobilisation équitable des ressources qui pourra conforter les retraites par répartition. Ce régime est le seul capable de garantir l’égalité de tous et de toutes dans un monde qui va connaître très vite des changements majeurs provoqués par l’épuisement d’un modèle économique qui marche sur la tête.
Pour bâtir une réforme durable, il est temps d’engager la transformation écologique de nos modes de vie et de production. Pour vivre autrement, et vivre mieux.

C’est pour cela que les militants et élus écologistes seront également présents le 23 septembre à la nouvelle mobilisation, pour tous ensemble, exiger le retrait de la réforme votée par force (procédure d’urgence) et demander une autre réforme plus juste et durable.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.