0

Gestion de l’eau : le débat démocratique boit la tasse

La baisse du prix de l’eau indûment facturé par la société Véolia aux Toulousains et le retour "dès que possible" à une gestion municipale de ce bien commun font partie des engagements forts qui ont incités les Toulousains à porter aux responsabilités une majorité de gauche. Conformément à cet engagement, la mairie a dans un premier temps commandé un audit sur la situation.

Récemment remis, cet audit dresse un tableau édifiant des nombreux abus et irrégularités qui ont entaché la gestion de l’eau, depuis qu’une délégation de service public (DSP) a été concédée à la Compagnie Générale des Eaux (CGE, aujourd’hui Véolia) par Dominique Baudis, en 1990.
Mais surtout, et l’enjeu n’est pas mince, l’audit esquisse différents scénarios en vue d’une rupture du contrat qui lie la ville à Véolia, pour revenir à une gestion publique de l’eau, plus juste socialement et plus responsable écologiquement.
Jusqu’à ces jours derniers, les élus Verts pensaient qu’avant toute prise de décision, ces scénarios donneraient lieu à un débat ouvert au sein du Conseil municipal et du Conseil du Grand Toulouse (qui détient aujourd’hui la compétence en la matière), ainsi qu’avec les associations engagées de longue date dans la lutte pour une gestion publique... Las, le Maire de Toulouse et Président du Grand Toulouse a coupé court jeudi 28 janvier, en annonçant lors de ses voeux les résultats d’une négociation entreprise en catimini avec Véolia ! (lire le communiqué de Pierre Cohen à télécharger en bas de cette page).

Lors du Conseil municipal de ce 29 janvier, il a fallu que Régis Godec (Président du groupe des élus Verts à la mairie) mette le pied en travers de la porte entrouverte par un propos du Maire, pour que ce dernier consente à un débat au sein du Conseil ! (compte-rendu du débat à lire en suivant ce lien).

Voici exposées la position et les interrogations des élus Verts sur ce dossier, lors d’une conférence de presse donnée à la suite des annonces de Pierre Cohen. Pour mieux cerner ces enjeux complexes, nous vous invitons également à télécharger notre dossier de presse en bas de cette page.

Antoine Maurice, Président du groupe des élus Verts au Grand Toulouse, a tout d’abord commenté la méthode, et résumé nos propositions.

Ancien Conseiller municipal et très investi sur la question de l’eau, François Simon était présent pour marquer son soutien aux élus Verts. Il remet en perspective les enjeux actuels, en revenant sur l’histoire de la gestion de l’eau à Toulouse.

Présent à Toulouse à l’occasion d’un débat organisé le soir même par Europe Ecologie, Jean-Luc Touly a lui aussi apporté son soutien aux élus Verts. Spécialiste de la question de l’eau, il est Président de l’Association française pour un Contrat Mondial de l’Eau (ACME) et directeur de l’eau à la Fondation France Libertés Danielle Mitterrand . Ancien salarié de la CGE-Vivendi, il est l’auteur de plusieurs ouvrages dénonçant les pratiques des multinationales de l’eau, ce qui lui a d’ailleurs valu d’être licencié... Dans cet extrait, il fait notamment une analyse comparée du choix politique de Pierre Cohen et de ceux des responsables d’autres collectivités.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.