0
Eau

Le prix de l’eau va baisser de 25 %

La Dépêche du Midi, 29 janvier 2010. Le maire a annoncé hier cette réduction obtenue au prix du maintien de la délégation de l’eau à Véolia jusqu’en 2020. Reniement, s’insurgent les Verts.

Pierre Cohen a annoncé hier une baisse immédiate de 25 % du prix de l’eau. La veille, le maire de Toulouse avait obtenu confirmation de Véolia Eau, à qui la ville a délégué la gestion de l’eau en 1990 et pour 30 ans. Cette baisse se limite au prix de l’eau. Elle ne concerne pas la part « assainissement » de la facture. Concrètement, ces 25 % équivalent donc à 42 centimes de moins par mètre cube, soit 50 € d’économies par an pour un foyer type (lire par ailleurs).

En campagne, Pierre Cohen s’était engagé à tout faire pour baisser le prix de l’eau, et à revenir « dès que possible » en régie. Ce ne sera finalement pas avant 2020, c’est-à-dire à échéance du contrat. « Nous ne pouvons pas revenir immédiatement en service public sans avoir à payer des pénalités ». Entre 9 et 41 millions selon les scénarios. Et, surtout, ajoute-t-il, repasser en régie en 2015 signifierait s’asseoir sur la redevance annuelle de 5 millions reversée à la ville. En clair, la négociation avec Véolia s’est jouée sur la base de l’arrangement suivant : je baisse de 25 % le prix de l’eau tout de suite, mais en contrepartie je garde la concession jusqu’à son terme.

Un service de l’eau en projet

L’association Eau Secours 31, qui avait demandé et obtenu un audit sur la gestion de l’eau s’estime trahie (lire ci-dessous). Et les Verts, qui disent avoir été privés de la lecture de cet audit bien qu’appartenant à la majorité municipale, crient au reniement d’un engagement de campagne et à l’autocratie. D’autant que rien, selon eux, ne contre-indique la baisse du prix de l’eau et la remunicipalisation en 2015. Pas même des pénalités contestables pénalement au regard des nombreuses irrégularités entachant le contrat, comme l’audit le montre. « Pierre Cohen doit revoir sa copie », demandent les Verts.

Bref, on se dirige vers un retour en régie en 2020, à l’échelle de la communauté urbaine du Grand Toulouse, en s’appuyant sur l’expérience des deux communes déjà en régie directe, Colomiers et Tournefeuille. Un service de l’eau va être créé pour cela.

À noter enfin que la baisse de 25 % du prix de l’eau et la poursuite de la délégation jusqu’en 2020 ne seront effectives qu’après le vote de la communauté urbaine, le 12 février prochain.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.