0
Fermetures estivales de piscines

Le service public boit la tasse

Les élu-e-s écologistes de la Ville de Toulouse dénoncent la décision prise par la majorité municipale de fermer pour l’été les piscines Pech-David et Jean Boiteux (Sept Deniers), et de réduire l’accès à la piscine Ancely à une période d’un mois.

Pour le conseiller municipal Régis Godec, « la formule Moudenc est surprenante : les Toulousains ne peuvent pas comprendre que l’on augmente les impôts locaux et les tarifs municipaux pour réduire l’accès aux services publics. La potion est amère pour les Toulousains. Nous demandons à la municipalité d’ouvrir le dialogue et de prendre ses décisions dans la concertation. »

Pour Antoine Maurice, président du groupe Toulouse Vert Demain : « face aux contraintes budgétaires liées à la baisse des dotations de l’Etat que subissent toutes les collectivités, il y a deux manières de voir : soit on présente des choix pour répondre au mieux aux enjeux et anticiper les défis à venir qui concernent Toulouse, soit on agit comptablement en devenant des gestionnaires qui ne regardent qu’avec la calculette. C’est cette seconde manière qui a été choisie par la majorité toulousaine, et la fermeture de piscines en est la triste illustration. Peu importe que de nombreuses familles toulousaines ne partent pas en vacances l’été : la rentabilité a parlé. »

Conseillère municipale, Michèle Bleuse conclut : « l’intérêt collectif ne peut pas être réduit à des considérations mathématiques. Espérons que les habitants des Sept Deniers, d’Ancely et de Pech- David se mobiliseront pour que Laurence Arribagé et Jean-Luc Moudenc revoient leur copie ! »

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.