Agrandissement du stade Arnauné à Toulouse : les permis de construire annulés par le tribunal administratif

0
En juin 2017, le conseil municipal de Toulouse a voté une subvention d’investissement de 55000 € pour offrir au club Toulouse Olympique XIII un barnum, dans le cadre de sa relocalisation au stade Toulouse-Lautrec, relocalisation elle-même motivée par les travaux d’extension prévus sur le stade Arnauné. Les élus écologistes n’ont voté ni le projet ni cette subvention, considérant ce projet d’extension de plus de 10 millions d’€ démesuré. Le tribunal (...)

Rallumons l’étoile : un RER toulousain concret et crédible !

0
J’ai pris mon billet mais resterai à quai demain pour des raisons professionnelles (je composterai... mais pas mon billet 😜)... mais je souhaite bon voyage à celles et ceux qui monteront dans le premier train-RER toulousain du Nord au Sud de l’agglomération (de Castelnau d’Estretefonds à Baziège), en remerciant Rallumons L’étoile d’organiser cet événement qui rend concret et crédible le développement du train d’agglomération du quotidien pour celles et (...)
Conseil de Toulouse Métropole du 13 décembre 2018

Contre la DSP, pour la régie : démocratie, écologie, une tarification sociale et progressive !

0
Nous votons contre les délégations de services publics (DSP) à Véolia et Suez pour la distribution de l’eau et de l’assainissement. Pour arriver au vote de ce jour la Métropole a mis en oeuvre une procédure de comparaison des options DSP et régie (maîtrise par la collectivité). Or depuis le début de cette procédure nous avons dénoncé une méthode biaisée favorable à la DSP, un accès parcellaire des élus aux éléments du dossier et l’absence d’un authentique (...)
Délégation de service public sur l’eau et l’assainissement

Le prix de l’eau en gestion publique peut être aussi compétitif qu’en délégation privée !

Communiqué de presse du groupe Métropole Citoyenne
0
Jeudi 13 décembre 2018, les élu.e.s de Toulouse Métropole auront à se prononcer sur le mode de gestion de l’eau et de l’assainissement à l’échelle des 37 communes de notre intercommunalité. La Métropole a fait le choix d’unifier et de rationaliser la gestion de l’eau et de l’assainissement sur le périmètre métropolitain à partir de 2020. Cette harmonisation est un choix juste permettant plus de cohérence, d’équité entre nos communes et d’efficacité. En (...)

Articles précédents