Conseil municipal du 8 février 2019

Au-delà des réponses d’urgence, un besoin de réponses politiques de fond

Propos liminaires au nom du groupe Toulouse Vert Demain
0
Au Conseil municipal de Toulouse, dans mon propos liminaire au nom du groupe Toulouse Vert Demain, j’ai rappelé que la situation sociale et politique n’exige pas que des mesures d’urgence, mais aussi des réponses politiques de fond : pour la justice fiscale et sociale, pour la transition écologique, à Toulouse comme en France. Conseil municipal dans un contexte de crise politique et sociale. Depuis 3 mois, des manifestations se tiennent chaque (...)
Conseil Municipal du 8 février 2019

Les élu.e.s écologistes porteront des propositions pour des réponses politiques de fond

Communiqué de presse du groupe Toulouse Vert Demain
0
Le maire de Toulouse a convoqué un conseil municipal extraordinaire ce vendredi 8 février pour voter un plan de soutien aux commerçants de notre ville, durement frappés par les violences qui ont émaillé les manifestations de ces dernières semaines. Nous voterons ces mesures pour répondre à l’urgence. Pour autant le climat social et politique appelle également des réponses politiques de fond, localement comme au plan national. Ce sera l’objet de deux (...)

Financement de la 3ème ligne de métro : nous tirons le signal d’alarme !

Communiqué de presse du groupe Métropole Citoyenne
0
Ce mercredi 6 février le Comité syndical de Tisséo Collectivités sera appelé à se prononcer sur le nouveau plan de financement de la troisième ligne de métro TAE. A cette occasion, Marc Péré et Michèle Bleuse adressent au Comité syndical un courrier pour l’alerter sur la grande fragilité de ce plan de financement, et lui demander de ne pas se positionner sans débat ni avis préalable du Conseil de Toulouse (...)
Audience diffamation affaire De Scoraille/Maurice

Réaction au jugement du tribunal correctionnel du 29 janvier 2019

0
L’audience du 29 janvier relative à ma poursuite par Jean-Baptiste De Scoraille pour diffamation et injures publiques (par d’autres) a rendu son jugement dont je prends acte. Je me réjouis de la relaxe concernant la diffamation, confirmant ainsi que mes propos relevaient bien d’une interpellation politique d’un élu qui a instrumentalisé ses fonctions de Maire de quartier et conseiller délégué aux fins de défense d’une idéologie prônant la remise en (...)

Articles précédents