Antoine Maurice

Élu Écologiste à Toulouse - Occitanie

Originaire du Gers, je suis né le 02 juin 1981 à Toulouse. J’ai grandi à l’Isle-Jourdain entre deux univers : la campagne et la mémoire paysanne transmise par mon grand père d’une part ; Toulouse d’autre part, avec toute la promesse d’émancipation que, comme toutes les grandes villes, elle portait. En 1999, pour mes 18 ans, je m’offre une adhésion chez les Verts, qui deviendront bientôt EÉLV. Le souci de l’autre, les combats contre les discriminations et la conscience qu’un monde meilleur était à construire m’habitent depuis l’enfance. Adhérer à un parti politique rendait les choses possibles.

Engagement politique et mandats

J’ai 26 ans et déjà une longue expérience de militant, lorsque je suis élu pour la première fois. En charge de l’éducation à l’environnement et de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) dans la majorité à Toulouse en 2008, je mets en place à la métropole, en coopération étroite avec la Région, la chaîne d’accompagnement de l’ESS. Toujours lors de ce mandat, j’ai notamment été partie prenante du projet de la réserve naturelle régionale Confluence Garonne-Ariège, jusqu’à sa concrétisation.

Tête de liste lors des deux dernières élections municipales à Toulouse (2014 & 2020), j’ai eu très tôt l’intuition qu’un projet impliquant pleinement et à toutes les étapes de sa construction, les habitant.e.s, constituait la bonne méthode pour emmener l’écologie municipale. Avec l’Archipel Citoyen, j’ai fait ce pari qui a conduit l’écologie jusqu’aux portes du Capitole. 

L’Écologie du temps qui presse

Pleinement impliqué dans une écologie du quotidien, je suis directeur d’une association de promotion et d’accompagnement du compostage. J’ai été très actif dans la mise en place du Plan Régional de Prévention et Gestion des Déchets (PRPGD) et j’ai co-créé le Réseau Compost Citoyen Occitanie qui fédère les actrices et acteurs de la prévention et gestion de proximité des biodéchets.

Être utile à l’écologie politique, pour la mise en action d’une politique de nos temps qui pressent : là est le cœur de mon engagement.