En vidéo

Voeux 2021

2020 a révélé combien nous sommes vulnérables. Vulnérables face à ce virus qui bouleverse nos vies, nos projets et nos certitudes. Vulnérables face à notre environnement qui nous rappelle combien le temps presse. 

La crise sanitaire d’aujourd’hui éclaire la crise écologique. Passée la sidération, elle nous dit l’adaptation nécessaire à ce virus, à ses évolutions encore inconnues.
Cette adaptation demande du collectif. Nous avons besoin d’échanger, de débattre, de construire ensemble ce monde qui commence aujourd’hui. 

Il nous reste moins de 10 ans pour préserver nos vies et la vie de nos enfants. Il nous reste moins de 10 ans et il reste beaucoup à faire. Car ce qui compte, c’est bien ce qu’il reste à faire, et non ce qu’il a été fait ou pas. 

Moins de 10 ans c’est le temps qu’il faut pour notre économie, pour former une génération à une économie verte, décarbonée et relocalisée. Moins de 10 ans c’est le temps qu’il faut pour nos pays. Pour que là où l’on choisit d’être, l’on puisse habiter, se cultiver, se divertir et travailler. Moins de 10 ans, c’est le temps qu’il faut pour notre santé. 

Pour que la santé environnementale, soit la priorité absolue de nos politiques, à Toulouse comme partout en Occitanie et Pays Catalan. Pour un air sain, pour des terres fertiles, pour une eau préservé et de qualité. 

Pour tout cela, faisons de 2021 une année d’espérance, une année qui nous fera revenir au collectif, une année écologiste pour ce qui nous anime toutes et tous, l’Occitanie Naturellement.

Twitter

Mes derniers tweets

Événements à venir

L'agenda

juin, 2021