0

Bande à part au Grand Toulouse

L’Opinion Indépendante, le 19 février 2010. Le conseil de communauté du vendredi 12 février a été marqué par l’attitude des élus Verts qui ont fait entendre une petite musique particulière notamment pour la question de la gestion de l’eau.

Le verdict des urnes au terme des élections régionales mettra-t-il fin à la petite fronde initiée depuis quelques semaines par les Verts, comme l’a suggéré Pierre Cohen ? Ces élus se sont en tout cas distingués à l’occasion du conseil de communauté du vendredi 12 février délocalisé à Aucamville.
Ils ont voté contre la création du nouveau parc des expositions à Aussonne (55000 m2 de surfaces couvertes, 40000 m2 de surfaces extérieures et 15000m2 pour la grande halle de convention) et la reconnaissance de son intérêt communautaire en fustigeant « l’étalement urbain » après avoir demandé un « débat public ». Puis, ils se sont abstenus dans le cadre de la délibération n° 7 (urbanisme et projets urbains) avant de s’emparer des « Conclusions ef suites à donner à l’audit de la DSP (NDLR : délégation de service public) de l’eau sur le territoire de la Ville de Toulouse ».

Bientôt un audit sur l’assainissement ?

Alors que Jean-Luc Moudenc au nom de l’opposition toulousaine a estimé que la facture allait « baisser de 6 » et non de 25% (il a cité les redevances perçues par l’agence de bassin) et que Pierre Lacaze pour les communistes a souhaité « un audit sur l’assainissement au plus vite », les élus Verts par la voix d’Antoine Maurice ont prié le président de la communauté urbaine de se « préparer à un retour de l’eau en régie directe en 2015 » tout en déposant deux amendements. « Nous aurons le souci de récupérer des régies à chaque fois que nous aurons l’occasion de le faire », a tranché Pierre Cohen en admettant qu’il faudra « examiner s’il y a le besoin d’un audit » pour l’assainissement, « mais je défie qui- conque d’obtenir une réduction de 25% avec la perspective obligatoire de 2015 lors d’une négociation ». Les Verts ont refusé de voter (leurs amendements n’ont pas été acceptés) ; le groupe Toulouse pour tous s’est abstenu. Une « autorité organisatrice de l’eau », en revanche, a bien été créée pour la production et la distribution « pour l’ensemble des vingt-cinq communes » du territoire. Elle aura notamment pour mission « d’harmoniser progressivement la tarification ».

Vincent Aufrère

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.