0

De Copenhague à Toulouse, l’urgence d’agir

Tout a été dit sur l’importance de la crise climatique et l’enjeu décisif des négociations qui ont commencé dans le cadre du Sommet de Copenhague.

En tant qu’élu à Toulouse et à la Communauté urbaine, je voudrais insister sur le rôle des collectivités locales : ce sont les villes qui concentrent près de 70 % de nos émissions de gaz à effet de serre. Sans un effort réel de leur part, les engagements internationaux ne pourraient être tenus. De plus, au plus près des habitants, elles peuvent agir à une évolution des comportements.

Je ne peux que me réjouir de savoir que c’est Ronan Dantec, vice-président de Nantes Métropole, qui représente les collectivités locales à Copenhague. Porte-parole des réseaux mondiaux de collectivités locales, il exprime l’engagement des villes européennes - dont Toulouse - dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Le Sommet de Copenhague est sous les feux de la rampe, unanimement salué comme le rendez-vous crucial pour le climat. Mais au-delà de ce moment, notre seule certitude est qu’il reste à agir, réellement, et fortement.

Élus Verts de la ville de Toulouse et de la Communauté urbaine du grand Toulouse, nous oeuvrons quotidiennement à une implication forte de notre collectivité en la matière, par exemple avec la création d’écoquartiers aux fortes prescriptions environnementales et énergétiques, l’approvisionnement des cantines scolaires en produits bios et locaux qui réduisent le transport des marchandises…

Mais surtout nous portons l’ambition d’un Plan de déplacements urbains qui devra aboutir à une forte réduction des émissions de gaz à effet de serre et du trafic automobile au sein de la grande agglomération. Nous sommes soucieux de l’approbation de ce plan par nos collectivités et nous resterons particulièrement attentifs à son entière mise en œuvre dans les années à venir.

Par ailleurs, nous soutenons sans relâche un objectif de sobriété énergétique, à travers la réorientation des politiques d’urbanisme, comprenant notamment la densification de la ville et la lutte contre l’étalement urbain, la création de zones de nature et de sauvegarde de la biodiversité en ville, la construction et la réhabilitation du bâti selon des normes écologiques et économes en énergie.

Enfin, nous resterons vigilants à ce que notre collectivité adopte un Plan climat-énergie territorial exemplaire afin de définir un programme d’actions à court, moyen et long terme.

Le rôle fondamental des collectivités dans la lutte contre le changement climatique n’est plus à prouver. Soyez convaincus de notre détermination d’élus à poursuivre tous nos efforts en ce sens.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.