0
Conseil Municipal du 8 février 2019

Les élu.e.s écologistes porteront des propositions pour des réponses politiques de fond

Communiqué de presse du groupe Toulouse Vert Demain

Le maire de Toulouse a convoqué un conseil municipal extraordinaire ce vendredi 8 février pour voter un plan de soutien aux commerçants de notre ville, durement frappés par les violences qui ont émaillé les manifestations de ces dernières semaines. Nous voterons ces mesures pour répondre à l’urgence.

Pour autant le climat social et politique appelle également des réponses politiques de fond, localement comme au plan national. Ce sera l’objet de deux vœux que nous porterons durant ce conseil municipal extraordinaire :

- l’un pour que la Ville de Toulouse demande au gouvernement la mise en place d’une fiscalité carbone sur le transport aérien, au service de la transition écologique des territoires et des mobilités du quotidien. Le kérosène reste en effet le seul carburant d’origine fossile dont la consommation ne supporte aucune taxe, alors que l’avion est le mode de transport de plus émetteur de CO2 par km parcouru et personne transportée. Et la niche fiscale dont bénéficie le transport aérien alimente le sentiment d’injustice fiscale et sociale qui est à l’origine du mouvement des gilets jaunes.

- l’autre pour la mise en oeuvre de l’encadrement des loyers à Toulouse, dispositif expérimenté avec des résultats probants à Paris, et pour lequel 39 communes se sont déjà portées volontaires. Cette mise en œuvre serait amplement justifiée dans notre ville, dont le marché de l’immobilier connaît une forte tension, et dont le prix du logement a augmenté de 200% ces 20 dernières années, tandis que le parc social ne parvient plus à absorber la demande des ménages.

Pour Antoine Maurice, président du groupe Toulouse Vert Demain, « ces propositions s’inscrivent dans une urgence à réorienter les choix politiques et à donner un nouveau souffle à la démocratie, à Toulouse comme en France. Urgence à arrêter de faire reculer la solidarité par la réduction des services publics, et par des choix fiscaux et financiers qui creusent les inégalités ici comme ailleurs. Urgence à amplifier la transition écologique et énergétique pour limiter l’impact du dérèglement climatique sur notre cadre de vie et accompagner les habitants vers les changements de comportement nécessaires, sans les brutaliser avec des mesures socialement injustes et des solutions toujours différées dans le temps. L’enjeu est de formuler de nouvelles réponses politiques, nationalement comme au niveau local. »
Ces voeux s’intègreront à une série de propositions que présenteront les groupes de l’opposition municipale. Nous voulons croire que la majorité de Jean-Luc Moudenc s’y associera.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.