0
Journée d’action

Les élus Verts mobilisés pour la défense des retraites

Jeudi 27 mai, les élus Verts de Toulouse et du Grand Toulouse appellent les Toulousains à se rassembler largement à 14H place Arnaud Bernard, dans le cadre de la journée d’action interprofessionnelle pour la défense des retraites.

En annonçant le report de l’âge légal par la voix du ministre du travail, le gouvernement vient de dévoiler ses véritables intentions, faisant par la même occasion tomber le masque d’une « concertation » truquée.

Nous nous associerons à la manifestation pour affirmer que reporter l’âge de départ à la retraite n’a pas de sens lorsque ne sont ni résolues, ni même abordées, les difficultés d’insertion des jeunes dans l’emploi, le faible taux d’activité des seniors et la pénibilité du travail, qui justifie des départs anticipés. Sans oublier le sort qui sera réservé à ceux qui auront commencé à travailler très jeunes, qui seront de fait maintenus dans la population active, alors qu’ils auront cotisé le nombre d’annuités nécessaires à la jouissance de leur retraite !
S’il faut s’interroger sur le financement futur des retraites, le raccourci simpliste « si on vit plus longtemps, il faut travailler plus longtemps ! » n’est pas une solution, c’est une punition !

Pour Les Verts - Europe écologie, toute solution durable et soutenable par tous, salariés et retraités, passe par la réduction du chômage, donc l’augmentation du nombre de cotisants, et par la contribution de l’ensemble des revenus, du travail et du capital, au financement de la solidarité et de la protection sociales. Le besoin de financement des retraites a été chiffré par le COR entre 1 et 2 points de PIB jusqu’en 2050. Or la part de la masse salariale dans ce même PIB a chuté de 8 points ces dernières décennies, tandis que les revenus du capital explosaient. Le financement des retraites est donc possible, en s’attaquant à ce partage inique de la richesse, qui bénéficie de manière exorbitante aux revenus financiers.
C’est là un choix politique, vers lequel tout gouvernement réellement soucieux de justice et de solidarité devrait tendre. Le seul choix qui peut garantir l’égalité de tous dans un monde qui va connaître très vite des changements majeurs, provoqués par l’épuisement d’un modèle économique qui marche sur la tête.

Au delà, c’est le travail qu’il faut changer, et la place qu’il occupe dans les différents âges de la vie. Les solutions d’avenir, ce n’est pas de décréter les mêmes obligations pour tous, mais de tenir compte de la diversité des situations réelles de travail, des besoins et des aspirations de chacun.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.