0

Rapport du GIEC et action locale : le cynisme de Jean-Luc Moudenc

Jean-Luc Moudenc ose tout...et son cynisme va jusqu’à affirmer que notre territoire est sur la trajectoire préconisée par le GIEC qui vient de nous alerter sur la nécessité de redoubler d’efforts si l’on ne veut pas atteindre un point de non retour en matière de dérèglement climatique.
D’abord sur le diagnostic à aujourd’hui : notre territoire est-il sur la bonne trajectoire ? Non. Si les émissions de gaz à effet de serre ont diminué entre 2008 et 2015 (essentiellement sur les secteurs industrie et tertiaire), elles ont augmenté de + 2% depuis 2015, et c’est le rapport développement durable présenté ce lundi en commission environnement de Toulouse Métropole qui l’atteste.
Ensuite sur la perspective : notre territoire est-il sur la trajectoire des -40% d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030 que s’est fixé comme objectif le plan climat air énergie territorial de Toulouse Métropole ? Non plus.
Les transports représentent plus de la moitié de nos émissions de gaz à effet de serre et la politique mobilités proposée par Jean-Luc Moudenc repose sur un plan de déplacements urbains qui prévoit d’ici 2030... + 9% d’émissions de gaz à effet de serre !
L’objectif de -40% d’émissions de gaz à effet de serre semble donc devenu un chiffre de pure communication politique pour prétendre agir fortement alors que l’action mise en œuvre aujourd’hui ne permettra jamais d’atteindre cet objectif !
La lutte contre le dérèglement climatique est un enjeu vital qui mérite humilité et engagement, et en la matière, Jean-Luc Moudenc ne nous offre ni l’une ni l’autre.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.