0

Un rassemblement pour "faire Métropole" autrement

Communiqué de presse du 28 juin 2018

Depuis l’élection de mars 2014, force est de constater que les idées des membres du groupe Ecologiste et de Métropole Citoyenne convergent sur l’essentiel des enjeux métropolitains. Cette entente nous a donc décidés à nous unir, pour le meilleur et pour l’avenir de l’agglomération toulousaine.

L’annonce officielle est faite à l’occasion du Conseil de Métropole du 28 juin, pour une concrétisation de notre regroupement d’ici le Conseil du 4 octobre. Pour la naissance de ce nouveau groupe, Métropole Citoyenne expérimentera une coopération entre des élu.e.s de profils et de parcours d’engagements différents et complémentaires. Michèle Bleuse et Marc Péré en seront les co-présidents.

Chacun, riche de sa diversité et de son expérience, œuvrera :

Pour une nouvelle forme de coopération, une Métropole plus démocratique

Actuellement, le mode de scrutin en cours rend les élus métropolitains seuls maîtres à bord, en spoliant le rôle des élus municipaux, pourtant légitimes car représentants du peuple, en imposant des décisions souvent arbitraires ayant de lourdes conséquences pour le devenir du territoire et de ses habitants.
Nous soutenons donc l’élection des conseillers métropolitains au suffrage direct dès les prochaines échéances électorales tout en assurant une représentation des élus municipaux. Nous souhaitons également que les habitants de notre agglomération soient plus étroitement associés aux choix qui les concernent. Les débats publics doivent être un préalable incontournable à toute décision impactant le devenir de la Métropole : le dossier sur le contrat de l’eau est un exemple de combat collectif pour lequel nos groupes exigent d’une même voix de la transparence et un débat public.

Pour une Métropole plus cohérente dans son action face à l’urgence écologique

La lutte contre le dérèglement climatique appelle des actions à la hauteur des objectifs du Plan Climat Air Energie, et une mise en cohérence des schémas de mobilités (PDU) et d’urbanisme (PLUiH) avec ces objectifs. L’urbanisation de notre agglomération ne peut se poursuivre sans un plan d’urgence pour le développement des transports à court terme. Les réponses différées dans l’attente de la réalisation d’investissements non financés, comme la 3ème ligne de métro, la menacent d’asphyxie.

Pour une Métropole d’abord soucieuse du quotidien de ses habitants

Dans le contexte d’un mandat placé sous forte contrainte budgétaire, nous convergeons également sur la nécessité d’une priorisation des projets de la Métropole, qui aurait dû précéder toute décision d’augmentation de la pression fiscale sur nos concitoyens et sur les entreprises. Ainsi certains grands projets auraient pu connaître un étalement dans le temps pour tenir les engagements financiers.

Au sein d’une métropole en croissance où se concentrent pourtant de fortes disparités de niveau de vie, nos groupes affirment la priorité à donner aux projets à même de garantir la solidarité et d’améliorer le quotidien de nos concitoyens, grâce à des services publics préservés et développés. A ce titre, ils ne partagent pas l’alignement du Président de Toulouse Métropole sur les décisions gouvernementales, qui entamera lourdement la capacité d’action de notre intercommunalité.

Pour nos deux groupes cette fusion est donc une évolution guidée par une ambition politique commune. Elle peut préfigurer un rassemblement plus large en faveur d’une alternative politique plurielle, à même d’ouvrir la voie à un autre projet pour notre métropole.

Michèle Bleuse, Régis Godec, Patrick Jimena, François Lépineux, Antoine Maurice, Marc Péré, Cécile Ramos, Bernard Sancé, Nathalie Simon-Labric.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.