0
Conseil Municipal du 23 mai 2014

L’enjeu prioritaire de la transition écologique de notre ville et agglomération

Liminaire au nom du groupe Toulouse Vert Demain

Monsieur le maire, chers collègues,

Nous voici au 4ème conseil municipal de cette mandature, et au nom du groupe Toulouse Vert Demain, je confesse une impression de déjà vu... J’ai l’impression de revivre les débats qui nous occupaient à la même période, il y a 6 ans. A front renversé bien sûr – car le résultat des élections ne m’a pas échappé, je tiens à rassurer les élus de la majorité.

Nous voici donc engagés dans la sempiternelle confrontation sur l’état des finances municipales. Monsieur le maire, vous avez dès votre prise de responsabilités lancé un audit des finances municipales. Monsieur Briand n’a pas attendu ses conclusions pour entonner le refrain du déclin et des caisses laissées vides, lors du précédent conseil municipal. Et depuis ce conseil, vous avez annoncé, parfois de manière brutale, une multitude d’économies sur des manifestations, qui ont été citées comme la Fête de la Musique, les festivités du 14 juillet, ou encore l’Agit au Vert qui cette année aura la nuit des ininterrompues, pour la première fois, interrompue, ou encore des coûts de fonctionnement ou des équipements, comme la piscine d’Ancely – mais nous y reviendrons justement dans le cadre de la délibération consacrée à la Maison de l’image.

Nos amis socialistes et communistes dénoncent une mise en scène, sans doute destinée à préparer les esprits à la non mise en œuvre du programme sur lequel vous avez été élu. Notre groupe s’interroge également. Est-il cohérent de multiplier les annonces avant même les résultats d’un audit destiné à dégager des priorités ? Pour notre part, nous attendrons ces résultats, et nous ferons alors des propositions, sous réserve que cet audit ne soit pas instrumentalisé en opération de communication.

Mais pour revenir sur ce sentiment de déjà-vu, je ne suis pas sûr que cette nouvelle querelle soit en phase avec les attentes des Toulousaines et des Toulousains. Je pense que les citoyens sont fatigués de ce théâtre, et qu’ils attendent d’abord un cap clair et des priorités, pour améliorer leur quotidien et préparer notre Ville et notre agglomération à faire face aux principaux enjeux.

Pour nous l’enjeu principal, je ne vous l’apprends pas, c’est la transition écologique de notre agglomération. Les études montrent hélas que nous n’en sommes déjà plus à tenter d’empêcher le réchauffement climatique, il est en marche. Par contre nous pouvons encore contribuer à en limiter l’ampleur et adapter notre territoire aux changements à venir, pour en atténuer les conséquences économiques, sociales et environnementales. Il y a urgence, car l’horloge tourne...

Vous avez été élu Mr le Maire, président de l’Association des Maires des Grandes Villes de France, et je vous en félicite ; cela vous confère une responsabilité notamment sur le rôle des grandes villes dans la transition écologique de nos territoires.

Monsieur le maire, depuis votre élection, à Toulouse comme à la présidence de la communauté urbaine, nous vous avons pas ou peu entendu sur cet enjeu. Il impliquera pourtant que nous nous fixions des priorités, ce qui rejoint la question budgétaire. Pour nous c’est la question des transports et le développement massif des mobilités alternatives à la voiture individuelle – sur ce point il ne vous a pas échappé que nous n’avons les mêmes priorités, au vu des annonces d’arrêts de nombreux projets, au-delà des annonces faites pendant la campagne électorale. C’est aussi une urbanisation mois gourmande en espace. C’est la recherche de la sobriété et de la performance énergétiques – allons-nous montrer l’exemple en engageant un plan de rénovation énergétique du patrimoine communal ? Ou bien c’est encore la préservation et le développement de l’agriculture et des circuits alimentaires locaux. C’est la mise en œuvre du Plan – Climat Energie Territorial, et des choix budgétaires effectués sur la base de critères d’utilité sociale en environnementale !

Sur ces priorités notre ligne a été constante durant le précédent mandat, elle le restera durant celui-ci. Et nous ferons comme je vous le disais des propositions, pour donner des critères objectifs qui qualifient l’utilité des projets, lorsque le temps des arbitrages viendra – pour peu qu’il reste des arbitrages à rendre.

Merci de votre attention.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.