0

Réaction à l’arrêt de la révision du PDU par le Comité syndical de Tisséo

Les élu-e-s écologistes déplorent la décision du Comité syndical de Tisséo intervenue ce matin, qui arrête le projet de révision du Plan de Déplacements Urbains (PDU). Cette décision prématurée fait fi du débat public en cours sur le projet de 3ème ligne de métro.

Ce dispositif de débat citoyen est en effet ouvert jusqu’à la mi-décembre, et ses conclusions ne seront rendues publiques qu’au mois de février. Il a déjà rebattu les cartes en libérant les expressions sur le projet de mobilités. Actuellement, des associations d’usagers, des comités de quartiers, des citoyens, des formations politiques contribuent à l’amélioration du projet et proposent des alternatives au projet de 3ème ligne.

Dans ce contexte, la décision d’arrêter le PDU avant que la synthèse de l’expression citoyenne ait été rendue publique est incompréhensible.

Lors du Conseil Syndical, l’élu écologiste Henri Arévalo a déclaré :

" En arrêtant le projet de PDU, nous validons auprès de la population sa crédibilité alors que beaucoup de ses composantes ne sont toujours pas maitrisées, notamment le financement. Le nouveau projet de PDU n’est là que pour insérer la potentielle 3ème ligne, mais il aura aussi pour effet de supprimer des projets qui (eux) pouvaient être réalisés rapidement. Depuis le début nous sommes confrontés à un problème de méthode. La 3ème ligne est un parasitage intellectuel qui empêche d’examiner d’autres solutions qui pourraient bien mieux répondre aux enjeux de santé, de lutte contre le réchauffement climatique et d’équilibre des territoires. En reportant de quelques semaines cette délibération, le projet aurait été nourri des réflexions du débat public, qui évolue en un grand débat sur les transports. L’urgence est de réaliser les projets déjà étudiés et financés. Or avec la 3ème ligne nous perdrons encore du temps et le risque est grand que nous ne réalisions rien de nouveau dans les dix prochaines années ."

Pour Régis Godec, conseiller métropolitain :

" L’expertise citoyenne est bafouée par une telle décision. Les alternatives, les contre-projets débattus actuellement dans le cadre du débat public semblent effrayer le Maire de Toulouse. Nous continuerons d’agir pour le développement d’un véritable maillage de notre agglomération en transports en commun. La priorité doit être donnée à une desserte efficace de l’ensemble du territoire, et les investissements dans ce sens doivent être faits avant d’engager une 3ème ligne de métro. Sur ce point, je constate que les inquiétudes sont loin d’être levées dans les communes de la périphérie."

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.