0
Conseil municipal du 29 novembre 2013

UN VOEU EN SOUTIEN AU MONDE ASSOCIATIF

A l’occasion du Conseil municipal de ce vendredi 29 novembre, je présenterai pour le groupe EELV un voeu afin d’alerter sur la situation du secteur associatif, menacé par un "plan social invisible".

A Toulouse comme aillleurs, les associations assurent des missions essentielles, d’intérêt général : soutien au développement économique, protection et mise en valeur de l’environnement et du patrimoine, action sociale de proximité dans les quartiers, défense des locataires ou des consommateurs, solidarité internationale, action culturelle… Le secteur associatif est également pourvoyeur d’emplois : en Midi-Pyrénées, d’après les statistiques de la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRJSCS), il représentait en 2010 près de 10 % de l’emploi salarié, et 13 % de l’emploi salarié privé, soit dans notre région un volume comparable à celui de la filière aéronautique et spatiale.

Mais les associations subissent aussi de plein fouet les effets de la crise. Depuis 2010, le secteur enregistre une baisse de l’emploi salarié, en Midi-Pyrénées comme au niveau national. La DRJSCS relève qu’ « avec la crise, la contraction des budgets a entraîné une diminution des financements publics aux associations avec un impact direct sur l’emploi associatif. » Ainsi, la ministre des Sports, de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Vie associative évalue à 11 000 le nombre d’emplois perdus dans le secteur associatif entre 2010 et 2012. Et l’année 2014 s’annonce très rude. Les petites associations étant majoritairement concernées, nous risquons d’assister à une multitude de licenciements épars (de 30 000 à 40 000), au cours de ce que certains acteurs qualifient déjà de « plan social invisible ».

C’est pourquoi les élu-e-s écologistes ont souhaité interpeller le Conseil municipal, dans le cadre d’un voeu dont l’objet est triple :

- Exprimer l’inquiétude du Conseil face aux difficultés rencontrées par de nombreuses associations, et rappeller à l’Etat qu’on ne saurait faire peser l’effort budgétaire sur le monde associatif.
- Réaffirmer un soutien plein et entier au secteur associatif, et la volonté de continuer à construire avec lui des partenariats efficaces et sains.
- S’engager à délibérer sur la signature de la future "Charte des engagements réciproques", actuellement en cours de révision au niveau national, et qui a vocation à être l’outil privilégié des relations des collectivités avec le mouvement associatif.

Commentaires

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.